Elles s’expriment par des manifestations viscérales qui sont donc invisibles, mais également par des manifestations faciales que chacun est en capacité de reconnaître et qui transmettent à notre interlocuteur des ressentis internes.

En effet, ces expressions seront les mêmes entre plusieurs personnes de culture, d’âge ou de sexe différents.

Le plus souvent, on entendra parler de quatre émotions de base, à savoir la tristesse, la peur, la colère, et enfin la joie.

D’autres ajouteront, selon les courants en psychologie, la surprise et le dégoût.

 

Mais quelle est leur utilité ?

Et bien c’est simple, elles expriment tout simplement nos besoins :

  • la tristesse exprime un besoin de protection. elle survient en réponse à une perte ou un manque, et nous permet de l’accepter.
  • La peur exprime un besoin de réconfort. Elle prévient d’une menace, et active notre état d’alerte.
  • La colère exprime un besoin de changement. Elle est une réaction défensive qui met le corps en position d’attaque.
  • La joie exprime un besoin de partage. Elle survient lorsque nos besoins sont assouvis. 
  • Ensuite, la surprise peut être soit positive, soit négative.
  • Enfin, le dégoût nous protège par exemple des infections mais aussi des actes immoraux, et influence nos comportements.

C’est lorsqu’un de nos besoins fondamentaux n’est pas assouvi que s’exprime les émotions.

Les comprendre est donc essentiel pour pouvoir agir sur ce qui ne va pas.

 

Voici une vidéo de l’artiste Benoît Leva pour comprendre la relation entre émotions, intensité et besoins.

Ce sont 4 des émotions de base universelles qui composent (en partie) notre état intérieur :